Pour la salle de bain

3 critères pour choisir ses lingettes démaquillantes lavables

Par Caroline , le 17 février 2022
lingettes démaquillantes lavables en bambou

Vous êtes décidé(e) à passer aux lingettes démaquillantes lavables ? Bravo ! Voilà une avancée écologique majeure dans votre mode de consommation : un pas de plus vers le zéro déchet. Mais, devant la multitudes de cotons lavables qu’il existe sur le marché, vous semblez perdu ? Comment faire le bon achat pour pouvoir vous démaquiller longtemps avec des lingettes réutilisables ? Je vous livre ici les 3 critères les plus importants selon moi pour choisir ses lingettes démaquillantes lavables sans se tromper.

1 Vérifier la matière de la lingette lavable

Le choix des tissus pour fabriquer une lingettes démaquillante lavable est primordial. En effet, c’est ce tissu qui va se retrouver tous les soirs sur votre visage et ses zones sensibles comme le contour des yeux. Alors il faut impérativement qu’il soit doux, et surtout qu’il le reste au fur à mesure de leur utilisation.

Le choix du tissu démaquillant : naturel et doux à la fois

C’est pourquoi je vous déconseille d’acheter des lingettes cousues dans de l’éponge de coton. Cette fibre a tendance à devenir rêche à force de lavage. Je suis sure que vous voyez ce à quoi je fais allusion. Pensez à cette vieille serviette de toilette que vous avez transformer en serpillère parce qu’elle était devenir irritante pour la peau.

Je vous déconseille aussi l’utilisation de microfibre. Alors, je sais qu’il en existe beaucoup faites de ces tissus synthétiques mais comme leurs noms l’indiquent  : ils sont synthétiques. Donc faits de fibres non naturelles, dérivés du pétrole. Quitte à devenir zéro déchet avec des lingettes réutilisables, autant le faire avec des produits le plus naturels possible. Fuyez la viscose et autres polyesters.

Mon choix se porte sur l’éponge de bambou. Et chez les Z, je n’utilise plus que ça pour coudre mes nénuphars de lingettes lavables. Pourquoi ? Parce que le bambou possède toutes les qualités requises pour créer des cotons à démaquiller durable et hyper doux :

  • L’éponge de bambou reste très souple et douce même après le passage dans la machine à laver.
  • Elle est faite en fibres naturelles de bambou, pas en dérivés de produits pétroliers.
  • Elle nettoie le visage sans démaquillant, simplement à l’eau. (Si, si même le fond de teint et le mascara noir !)

Grâce à ce dernier aspect, vous ferez en plus l’économie de votre flocon de démaquillant. J’aime à le répéter mais en matière d’écologie : le moins est souvent le mieux. Avec l’éponge de bambou, vous pourrez adopter un soin du visage minimaliste : une seule lingette suffit !lingettes en bambou moutarde et fleurs d'amandier

Sélectionner une lingette cousue dans un tissu labelisé

Une fois qu’on a choisi des tissus techniques remplis de douceur, vous devez être attentif à un dernier détail quant à la qualité du tissu. Si le textile de la lingette zéro déchet est certifié, c’est un vrai plus ! Le label le plus répandu est Oeko-Tex. C’est un organisme indépendant qui certifie que le tissu a été fabriqué dans des conditions saines et qu’il ne reste pas de résidus de produits chimiques potentiellement néfastes pour la santé au sein des fibres textiles. Ne négligez pas ce détail.

2 Choisir la taille de la lingette démaquillante lavable

Il faut compter environ une lingette par jour. Votre coton lavable doit être suffisamment grand pour nettoyer votre visage en entier. Il serait vraiment gênant de devoir en utilisant plusieurs. Il y aurait alors plusieurs lingettes à entretenir par jour. Si vous faites les comptes juste pour une semaine, il y a de quoi se décourager de passer au lavable. La taille a donc toute son importance (ici).

Chez les Z, j’ai choisi de créer des carrés de tissu d’environ 10 cm de côté. Je note environ, parce qu’en couture, je n’ai pas encore la précision d’un géomètre ! Avec ces dimensions, ma lingette est assez large pour nettoyer mes yeux et mon visage. Je n’en utilise qu’une seule par soir et c’est parfait.

Mes filles, les Mini Z, n’ont pas encore l’autorisation de se maquiller mais elles se servent aussi quotidiennement mes lingettes pour se débarbouiller. Là encore, leur taille est idéale pour effacer les moustaches de chocolat ou pire… de sauce tomate.

Attention, une lingette trop grande n’est pas forcément plus facile à utiliser non plus. Si vous utilisez une lotion ou eau micellaire (nécessaire pour retirer le mascara waterproof par exemple) vous risquez d’en consommer plus, pour mouiller toute la surface. Et ensuite, une fois salie, elle encombrera plus rapidement votre machine à laver.  Tout est une question de modération : notez bien que votre future lingette ne doit être ni trop grand ni trop petite (un peu comme dans Boucle d’Or et les 3 ours)boucle d'or et les 3 ours

3 Sélectionner un style de coton réutilisable à son goût

Ce qui nous amène au dernier critère de sélection pour vos lingettes lavables démaquillantes : le style. Eh oui, le tissu des lingettes lavables doit être joli pour vos yeux. Imaginez que vous avez des lingettes douces efficaces et tout et tout mais affreusement moches. Aurez vous envie de les utiliser ? ou pire encore de les placer sur une étagère à la vue de tous dans la salle de bain ?

C’est pourquoi il est important de choisir des cotons lavables qui vous plaisent. Des textiles en harmonie avec la déco ou les coloris de votre salle de bain.

Si vous voulez inciter vos enfants à les utiliser pour leur toilette, choisissez un thème enfantin. Petit conseil : les animaux de la forêt et les pandas ont une très grosse cote de popularité en ce moment. pochon et lingettes lavables dinosaure bleu

Cette astuce fonctionne aussi si vous souhaitez offrir des lingettes lavables zéro déchet à une amie. Faites attention à ses goûts, à ses couleurs favorites pour l’inciter à passer au zéro déchet en beauté. C’est vrai que ce dernier critère est le plus subjectif. Mais, à mon sens, ce n’est pas le plus futile. On aime quand c’est beau. Je trouve que c’est plus facile de se servir d’une jolie lingette colorée que d’un vieux chiffon froissé. N’êtes vous pas d’accord ?

Bon, j’avoue Chez les Z, j’ai du mal à me focaliser sur un seul style. Je suis incapable de me restreindre quand j’achète les matières premières : les tissus. Du coup, je couds des lingettes avec petits animaux, des cotons lavables aux motifs fleuris, d’autres lingettes démaquillantes décorées de formes géométriques. C’est plutôt une bonne nouvelle pour vous : dans ma boutique, vous aurez l’embarras du choix ! Vous trouverez forcement un modèle qui vous plait. Allez, je suis curieuse, c’est lequel votre motif préféré ?

 

Vous aimerez aussi

Caroline

Fervente adepte du zéro déchet, je partage mon aventure écolo avec vous, en vous proposant astuces et conseils pour une vie durable et harmonieuse en famille. Pour en savoir plus sur mon parcours, visitez la page à propos.

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre commentaire sera révisé par les administrateurs si besoin.