Accessoires pour une Cuisine Zéro Déchet

Cuisine Zéro Déchet

On oublie les produits à usage unique et on passe aux lavables même dans la cuisine avec des accessoires pratiques et jolis, c'est facile de devenir zéro déchet.

En savoir plus

Pour une cuisine zéro déchet : mes accessoires textiles

Au quotidien, dans la cuisine, on se retrouve vite sous une montagne d’emballages plastiques, de sachets divers et variés, des filets, des pochons. Et la poubelle se remplit à un rythme effréné.

En changeant un tout petit peu ses habitudes de consommation, on peut grandement changer sa quantité de déchet dans la cuisine. Allez, c’est parti, je vous livre mes meilleurs astuces pour avoir une cuisine zéro déchet.

Qu’est-ce que la cuisine zéro déchet ?

Une cuisine zéro déchet, c’est un mode de vie plus sain, plus respectueux de notre environnement. Faire en sorte de préparer ses repas, le petit déjeuner, le déjeuner, le diner et même un petit goûter avec des produits sains, voire bio, qui ont le moins d’impact possible sur la planète.

Comment passer au zéro déchet dans la cuisine ?

Quelques aménagements sont nécessaires pour transformer sa cuisine et devenir zéro déchet. Enfin, zéro déchet, n’exagérons rien. On n’est pas obligé de tout modifier de fond en comble. Quelques petits efforts seront déjà très bénéfiques pour vous et pour l’environnement.

Objectif zéro déchet dans la cuisine

Avec un kit d’essuie-tout lavables

Faites un pas vers une cuisine plus durable avec un lot d’essuie-tout lavables. Fini le gaspillage de papier, ces essuie-tout en tissu réutilisable sont non seulement écologiques, mais aussi esthétiques. Fabriqués à partir de matériaux durables, du tissu en coton sur les deux faces, ils offrent une alternative pratique et élégante pour nettoyer les petits tracas de la cuisine. En plus de contribuer à la réduction des déchets, ces essuie-tout sont économiques à long terme et faciles à entretenir. Un petit tour à la machine et ils sont de nouveau en service !

Avec une brosse pour la vaisselle

Dites adieu aux éponges jetables qui libèrent des microplastiques dans les eaux usées. Conçue pour une utilisation à long terme, cette brosse offre une solution écologique pour le nettoyage de votre vaisselle. Les poils résistants éliminent efficacement la saleté tout en préservant vos plats, sans rayures. En privilégiant cette brosse réutilisable, vous minimisez votre impact sur l’environnement tout en ajoutant un style délicieusement vintage à votre évier.

Avec de jolies serviettes pour les repas quotidiens

Transformez votre repas quotidien en un moment écologique et élégant avec nos jolies serviettes réutilisables. Fini les serviettes en papier à usage unique qui génèrent des déchets. C’est le retour de la serviette en tissu comme chez Grand-mère, mais en plus mignon quand même. Exit les motifs à gros carreaux. Les serviettes en tissu lavable sont à la fois pratiques et jolies, ajoutant une touche de charme à votre table tout en contribuant à la réduction des déchets. Opter pour ces serviettes réutilisables, c’est faire le choix d’un mode de vie plus durable et responsable.

Mes astuces zéro déchet dans la cuisine

Achète en vrac

Bon je vous l’accorde, il n’est pas simple d’acheter tous ses ingrédients en vrac. Il est beaucoup difficile d’acheter de la farine en vrac que les fruits et légumes. 

Pour commencer la démarche zéro déchet, éviter les fruits et légumes en filet ou en barquette, c’est vraiment facile. Allez en course avec vos sacs à vrac que vous réutiliserez semaine après semaine sans problème. Après tout, on sort déjà faire les courses avec les gros cabas depuis l’interdiction des sacs plastiques, on peut bien y glisser quelques filets ou sacs réutilisables à l’intérieur.

Vous éviterez la production, et la mise à la poubelle des filets tissés en plastique, la barquette et le souvent le film plastique qui l’entoure. Et puis, les lots, c’est les rois du gaspillage. Dès qu’un fruit est gâté à l’intérieur du lot, le commerçant est obligé de jeter toute la barquette, il n’a pas le droit de vendre des produits délotés. C’est fou quand on y pense ?

Mets tout dans des bocaux

Une fois à la maison, on va réorganiser les placards. Placez tout dans des bocaux en verre. Il suffit de transférer vos achats des sacs à vrac dans les bocaux ou les boites hermétiques.

Cela a plusieurs avantages. Ça permet : 

  • d’éviter l’invasion de mites. Les bocaux hermétiques ne laissent pas passer ces petites bêtes dans les pâtes, le riz et la farine.
  • de conserver les aliments. Adieux les céréales molles et des raisins secs archi secs
  • d’éviter la surconsommation. Tant que le bocal n’est pas vide, on ne rachète pas.
  • d’avoir tous les produits secs rangés au même endroit.

Trouve des recettes antigaspi

Être zéro déchet c’est aussi être engagé contre le gaspillage alimentaire. Alors on ne peut pas toujours lutter contre les industriels polluants, mais on peut au moins essayer d’être exemplaire à la maison. Quand on achète, on consomme et on consomme tout !

On fait du bouillon avec la carcasse du poulet, on fait de la gelée avec les épluchures de pommes (bio, hein, les pommes. Il ne s’agit pas de faire de la gelée de pesticide), on cuisine les légumes moches en soupes, en gratin ou en sauce. Une carotte à la forme chelou a le même goût qu’une belle carotte bien droite dans le potage. Si. Et en plus on fait de belles économies parce que, souvent les légumes moches sont (un peu) moins chers)

Des idées de recettes antigaspi, vous en trouverez plein de Net. À vous de trier celles les plus adaptées à vos goûts culinaires. Ici, on a testé la gelée d’épluchures de pomme et toute la famille Z a adoré.

Adopte un composteur

J’avoue, il y a quand même un peu de déchet. Certaines épluchures, les parties abimées des légumes. Mais tout ça peut encore servir si on les place au composteur ! Adieu le centre d’incinération, bonjour le composteur au fond du jardin. Les épluchures vont nourrir les bons petits vers qui eux même vont produire du bon compost pour le potager de l’an prochain qui donnera de bons légumes pour la soupe… Bref vous avez compris le principe : c’est un cercle vertueux et surtout, ça permet vraiment d’alléger les poubelles. 

Attention, on ne met pas n’importe quoi dans un composteur, sinon vous allez très vite être envahis de petits rongeurs qu’on n’apprécie pas forcément aux alentours de la maison.

Comment faire un pique-nique zéro déchet ?

Un pique-nique zéro déchet, c’est possible à condition d’avoir un peu anticipé les choses. Il ne s’agit pas de partir avec son panier et sa nappe à carreaux rouge et de se demander une fois installé, ce qu’on va pouvoir manger. L’idée c’est de cuisiner à l’avance, des petits plats qui se mangent froids et avec les doigts. Ensuite, il vous suffit d’éviter les boites en carton et les emballages plastiques jetables pour les transporter et le tour est joué.

Apporte tes couverts

Pour remplacer les couverts à usage unique (qui de toute façon ne coupent pas, soyons honnête !), adoptez un accessoire zéro déchet pour vos pique-niques, vos repas au bureau ou même pour la petite collation de 10 h à l’école : j’ai nommé la pochette à couvert. C’est pratique parce que vous pouvez transporter puis utiliser vos couverts de la maison, où que vous soyez. Une fois utilisés et un peu salis, vous remettez les couverts dans la pochette, en attendant votre retour à la maison pour les passer au lave-vaisselle.

Franchement, ce n’est vraiment pas plus contraignant que d’utiliser des couverts jetables, mais surtout c’est tellement confortable, agréable de déjeuner sur l’herbe avec de vrais ustensiles de cuisines et pas de la dinette en plastique.

Pars en voyage avec une gourde

Alors la gourde, c’est la base. Que vous alliez à Kapmandou au parc pour défouler les monstres (euh pardon, les enfants). Prenez une gourde avec de l’eau du robinet. On a la chance de vivre dans un pays dans lequel l’eau du robinet est contrôlée, testée et parfois même plus que l’eau de marques en bouteille, alors pourquoi consommer des bouteilles plastiques à usage unique et acheter de l’eau au prix fort. Ils sont fort les gars qui font le marketing de ces marques d’eau ! Bref, c’est un autre débat.

Mais une gourde en inox, ça permet de faire l’économie de beaucoup, beaucoup de bouteilles plastiques. Et je parle des grands formats comme des mini qu’on achète en vitesse parce que Mini Nous braille depuis 10 minutes qu’il est mort de soif. (C’est long 10 minutes quand ils s’y mettent, on serait prêt à payer cette bouteille d’eau son pesant d’or, pour que ça s’arrête)

Découvrez mon site Internet et ses accessoires zéro déchet pour la cuisine

Voilà, vous savez tout sur le zéro déchet dans la cuisine. Depuis le changement d’habitudes de consommation jusqu’aux astuces pour consommer moins, mais mieux. 

Je vous invite à visiter ma boutique en ligne dans laquelle vous retrouvez toutes mes alternatives en tissu pour se passer des emballages plastiques et plus généralement des produits à usage unique. 

Et puis, il y a aussi mon blog dans lequel il y a mes coups de gueule (des fois) sur les changements qui ne vont jamais assez vite à mon goût et mes astuces pour faire mieux sans se ruiner.

Pensez que tout changement même modeste est un bon début. Une bouteille en plastique en moins, une boite en carton non jeté, une peau de banane compostée : ce sont toutes des petites victoires qui montrent que petit à petit, on est sur la bonne voie.