lessive au lierre

Ma première lessive au lierre

Un événement ! ça fait un moment que je lis des articles sur le sujet. Faire ma lessive m’intéressait vraiment. On a déjà adopté une lessive plus ou moins écolo, sans phosphate, sans parfum. Malgré tout, ma lessive du commerce était quand même dans une poche en plastique (même si c’est du plastique souple). Bref, le but de notre démarche zéro déchet est de limiter le plastique et aussi économiser sur certains postes de dépenses de fonctionnement. Alors je me suis lancée : j’ai fait ma première lessive au lierre !

Ma lessive au lierre

Alors j’ai d’abord trouvé ça un peu barré…Mais comme, sur les blogs, il y avait pleins de commentaires disant que c’était méga génial, ça m’a intrigué…J’ai trouvé un article très complet qui explique pourquoi le lierre ça lave et tout et tout et surtout avec une recette ultra simple.

Et puis, du lierre, on en a plein le jardin…D’ordinaire, je l’arrache parce qu’il tape l’incruste dans mon potager et prend toute la place. Je vous assure que dorénavant je vais le bichonner mon lierre : lui laisser une place de choix.

Pour la recette, il fallait cueillir et laver 250 grammes de feuilles…Ben ça en fait un petit paquet quand même…Je suis contente d’avoir testé ça pendant cette période de confinement : j’avais du temps pour nettoyer ma petite salade…préparation lierre

Ensuite il faut les faire bouillir dans l’eau et laisser reposer toute une nuit…Déjà, ça dégage une drôle d’odeur…Et ensuite, c’est très très vert…J’ai commencé à prendre peur pour mon linge. Bref, j’ai quand même poursuivi ma recette.

J’ai choisi une recette avec un ajout de savon de Marseille, parce que je voulais un léger parfum de savon quand même…Mais finalement, à l’usage, je rends compte que c’est pas forcément utile.

Le lendemain, j’ai filtré puis j’ai ajouté mon savon de Marseille et j’ai mis ma mixture en bouteille. ça ressemblait quand même étrangement à une soupe de légume..

bouteille de lessive

.Alors je me suis dépêchée de découper une jolie étiquette pour customiser ma bouteille et éviter toute confusion. Et voilà le résultat : c’est mignon non ?étiquette lessive

Premier essai

Bon, c’est pas le tout d’avoir rempli une bouteille, encore faut-il s’en servir et qu’elle soit efficace cette lessive au lierre. Mini Z a refusé catégoriquement de me donner son panier de linge sale…Pas très courageuse, pour le coup…Faut dire qu’il y avait son pyjama préféré dedans…Et s’il ressortait tout vert ?? Monsieur Z était volontaire pour que je teste sur ses slips…Nano Z s’en moque, tant que c’est plié dans son armoire…elle n’imagine même pas comment le linge peut être lavé !

Bref, me voilà en train de trier du linge auquel on ne tient pas trop…juste au cas ou…J’y ai quand même glissé mes lingettes démaquillantes réutilisables. Je me suis dis que c’était le test ultime d’efficacité : laver des lingettes bien cracra, toutes noires de mascara.

Alors mon tambour était rempli. J’y ai ajouté environ un gobelet de ma mixture verte (c’est un peu épais) et j’ai lancé ma machine à laver comme d’habitude…

Verdict

J’ai été bluffée !! Le linge est propre, pas vert du tout et mes lingettes sont impeccables ! Alors c’est vrai, le linge ne sent rien…Je veux dire : il sent le propre, le frais mais il n’est pas parfumé. Pour nous, ce n’est pas un inconvénient, on n’aime pas trop les parfums entêtants.

J’ai lu ici et là que le savon de Marseille pouvait encrasser la machine à laver. Certes, c’est possible mais dans la recette de que j’ai choisi, il n’y en a pas beaucoup. Ensuite, pour assouplir un peu, j’ai mis un peu de vinaigre blanc dans ma machine à laver en plus de la lessive…ça peut éviter l’encrassage…

Voilà, vous savez tout et connaissez maintenant mon expérience sur la lessive au lierre…Je vous invite à faire la votre : c’est impressionnant. Et je ne vous ai même pas parlé des économies réalisables en faisant cette recette régulièrement. C’est quand même super chère la lessive en magasin…Je n’ai pas compté mais le coût de revient ici est de presque rien vraiment…Ha si, ça prend un peu de temps c’est vrai ! (Surtout pour cueillir et laver le lierre)

Et chez vous ? vous avez déjà testé des recettes alternatives ? Avec quoi vous lavez votre linge ?

 

4 réflexions sur « Ma première lessive au lierre »

  1. Marie Muratori Wack

    Sinon dans les gestes zéro déchets, une bonne alternative à l’éponge scotch brite, gratounettes… Que l’on changeait chez nous toutes les semaines et demie, est un petit tricot en cisale d’environ 12 par 12cm….resultat ce petit tricot réalisé en 20 minutes à tenu 2 mois et nous a permis de ne pas jeter entre 6 et 8 éponges. (les tawashi habituel en tissus recyclés ne séchant pas très bien nous avons recherché d’autres matières
    Ps merci encore pour le persil 😏

  2. Caro Auteur de l’article

    Merci pour votre commentaire, on a testé les tawashis la semaine dernière, j’en ferai sûrement un article plus tard…c’est vrai que ça met un certain temps à sécher…

  3. Yalé

    Super !!!!
    Ça me tente bien la lessive au lierre surtout qu’avec celle-ci plus il n’y a pas beaucoup de savon de Marseille. Bon le truc c’est qu’il va falloir que je cherche du lierre chez mes voisins hi hi ! (dans mon jardin il n’y en a pas beaucoup).
    Merci pour tes impressions et pour la recette 😉

    A bientôt

  4. Caro Auteur de l’article

    Merci Yalé ! Tu me diras ce que ça donne chez toi…Pour le lierre, on va tenter d’en cultiver en pot. C’est vrai qu’il en faut quand même pas mal et celui qui pousse naturellement chez nous, dans notre jardin va s’épuiser bien vite.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *