Zéro déchet

La règle des 5R : pour commencer le Zéro déchet sans s’éparpiller

Par Caroline , le 17 mars 2023
règle de 5R zéro déchet

On en entend régulièrement parler de cette fameuse règle des 5R sans savoir vraiment à quoi elle correspond. Voici donc mon article sur le sujet pour vous éclairer sur le zéro déchet. Selon moi, la règle des 5R est une sorte de dogme qui donne la marche à suivre pour alléger visiblement sa production de déchet sans partir dans tous les sens. Des conseils pragmatiques, du bon sens et quelques petits efforts : voilà ce que promettent ces 5 R. Je vous explique tout ça tout de suite.

Quels sont les 5R de l’économie circulaire ?

Mais d’abord pourquoi il y en a 5 des R ? Pour refuser, réduire, réutiliser, composter et recycler et l’ordre a son importance.

Le premier R de la règle des 5R est pour Refuser

Oui bon OK, mais refuser quoi ? Ben, en gros, refuser tout ce qui ne nous est pas utile. Par exemple : les publicités dans la boîte aux lettres, sérieusement, combien vous intéressent réellement ? Une, deux ? Dans ce cas, vous pouvez les retrouver en ligne, juste ces deux-là. Placer un stop pub sur sa boîte aux lettres permet d’économiser environ 40 kg de papier par an ! Vous vous rendez compte ? C’est énorme ce chiffre ! Et ce n’est qu’un premier pas.trop de déchets

Que peut-on refuser pour être zéro déchet ?

Il y a pleins de choses qu’on peut refuser au quotidien : le sachet au nom de la marque alors qu’on a déjà un grand cabas pour glisser nos achats, l’emballage des fruits et légumes en barquette alors qu’on peut trouver les mêmes sans le film plastique autour, le blister en papier pour transporter votre baguette de pain, alors qu’un sac à pain en tissu fait mieux le job. Les échantillons de crème de beauté qui vont finir dans un placard pendant des années. Sérieusement à 30 ans, pourquoi on vous file des antirides ?? Bref, vous avez compris le principe de Refuser : on va à l’essentiel et on vire le superflu. Mine de rien, ça désencombre aussi pas mal la maison. Tout ce petit bazar qu’on stocke et qu’on doit finir par trier disparait !

Réduire : le deuxième R de la règle des 5R

Le deuxième R de la règle des 5R demande un peu plus de réflexion, je vous l’accorde. Il s’agit de réduire. Oui OK, mais on réduit quoi ? On réduit sa consommation pour réduire sa quantité de déchet. Typiquement dans cette catégorie, on va réduire la quantité de nos emballages inutiles et aussi l’utilisation des produits à usage unique. Contrairement au premier R, l’action de réduire nécessite de changer un peu ses habitudes de vie. Rien de bien méchant, mais je vous conseille d’y aller par étape pour ne pas vous sentir dépasser par ces nouvelles règles de vie.

On réduit les emballages alimentaires

La c’est au niveau des courses que ça se passe : on évite l’achat de portion individuelle suremballée (même pour le goûter des enfants, des solutions plus green existent), on évite les blisters de charcuterie sous plastique et on passe au comptoir, à la coupe. Pareil pour le fromage, la boucherie et le poisson. On peut même rapporter ses contenants pour demander au poissonnier de la mettre directement dedans. Et, entre nous, ça vous fera gagner du temps au moment de ranger les courses dans le frigo).finis les sacs en plastique jetables avec les 5R

On réduit la consommation de produits jetables

utiliser un sac réutilisable pour les courses

 

On évite la consommation de produits à usage unique : le plus facile selon moi est d’arrêter la consommation de bouteilles en plastique à usage unique et de passer à la gourde et à l’eau du robinet. Avec à la clé, de belles économies et un lumbago en moins.

Réutiliser ou l’éloge des produits réutilisables

Des produits réutilisables, zéro déchet qui nous facilite la vie

Dans la lignée de ce qu’on voit de voir, si on limite les produits à usages uniques, on va forcément passer à des produits réutilisables. Bon, je prêche pour ma paroisse, mais vous pouvez facilement arrêter les cotons à usage unique pour passer aux lingettes lavables.

lingettes lavables produit réutilisable zéro déchet

Pareil pour les essuie-tout, pour les sacs de fruits et légumes réutilisables, pour les sacs congélations, les chiffonnettes pour le ménage et si vous être vraiment à l’aise avec le réemploi : les protections périodiques. On pourrait fait un article uniquement sur ce R, tellement il y a à dire sur le mot réutiliser.

Consommer des produits de seconde main

Concrètement, avant d’acheter du neuf, demandons-nous si on ne peut pas faire pareil avec quelque chose que l’on possède déjà.

Ou si on peut trouver cet article de seconde main. Avec cette réflexion avant achat, vous allez aussi faire de belles économies : les sites comme  Emmaüs ou Le bon coin regorgent de trésors qui n’attendent qu’une seconde vie.

Pour les fringues, l’ameublement, l’électroménager, les jouets des monstres (euh des enfants), ça marche pour pleins de trucs. Pourquoi produire toujours plus quand on peut réutiliser ce qui existe déjà.

Les jouets des enfants, c’est typique. ça grandit tellement vite ces petites bêtes. Une année, ils apprennent à peine à parler, l’année suivante, ils veulent un micro et une guitare pour être une star du rock.

Composter, ils sont où les 5R  du zéro déchet?

Nous voilà déjà au quatrième R, ça passe vite, hein ? Dans la règle des 5R, je voudrais Composter. OK, il est où le R dans composter ? Non, non, je n’ai pas perdu toute notion d’orthographe, mais je me suis mis à l’anglais (oh yeah). Composter en anglais se dit Rot ou rendre à la terre. Concrètement, pour réussir un bon compost, cela mériterait aussi un article entier. Le compostage permet d’éviter une grande partie des déchets organiques. Les épluchures de légumes vont se transformer naturellement en un super terreau riche en nutriment pour votre potager ou vos balconnières de l’année suivante. Et, sans rien faire en plus ! La nature a un côté magique !composter dans la règle des 5R

Le Recyclage pour le dernier R, mais sans céder à la facilité

Nous arrivons à la fin de la règle de 5R : recycler. J’avoue que c’est le R que j’aime le moins. Parce que, mine de rien, même si on va recycler nos déchets, on va quand même en produire. Et le recyclage a un coût financier et énergétique non négligeable. À mon sens, ce dernier R est placé à la fin de la liste quand on ne peut pas faire autrement. Si on n’a pas réussi à réduire, réutiliser, refuser, alors on va recycler.

Il ne faudrait pas que sous prétexte que certains matériaux se recyclent, qu’on oublie les autres règles vues précédemment. Le recyclage n’est pas une mince affaire et si on peut trouver avant d’autres solutions pour réduire ses déchets avant, c’est mieux !

Voilà vous savez tout de la fameuse règle des 5R zéro déchet : refuser, réduire, réutiliser, retourner à la terre, recycler… Avec cette ligne de conduite, vous allez non seulement diminuer votre production de poubelles dans votre maison, mais aussi faire de jolies économies sans renoncer à tout notre confort moderne. Et, par les temps qui courent, ce n’est pas négligeable ! Alors vous commencez par où chez vous ?

Vous aimerez aussi

Caroline

Fervente adepte du zéro déchet, je partage mon aventure écolo avec vous, en vous proposant astuces et conseils pour une vie durable et harmonieuse en famille. Pour en savoir plus sur mon parcours, visitez la page à propos.

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre commentaire sera révisé par les administrateurs si besoin.