herbier en papier petites fleurs

En déco, un herbier en papier

Il y a quinze jours, j’ai pu allier l’utile à l’agréable en participant, dans le cadre de mon métier, à une formation intitulée « jardin de papier ». J’ai pu mettre en pratique ce que j’ai moi même appris toute seule au cours de toutes ces années de bricolage. L’idée était de partir de photos de végétaux pour en faire des pages d’un herbier en papier.

Mon support

D’abord, j’ai feuilleté quelques bouquins et je suis tombée sur celui là. Ce fut mon coup de cœur du jour. (Les coups de cœur pour des livres de littérature jeunesse sont très fréquents dans ma profession !!)

J’ai d’abord craqué en pensant que cela plairait surement à ma Mini Z, toujours à l’affut de bricolage et de découverte. Mais ce qui m’a vraiment plu c’est le choix des plantes de cet herbier. Ce ne sont que des fleurs des champs, voir ce qu’on appelle aussi mauvaise herbe. Des plantes communes, qui poussent partout et qui ont tout de même un certain charme quand on sait les raconter.

J’ai donc décidé de m’inspirer de cet album pour réaliser mon herbier en papier.

Mais, soucieuse de me démarquer (enfin plutôt de ne pas faire comme tout le monde !), je n’ai pas voulu réaliser de simples découpages/collages. J’ai donc cherché à modeler mes fleurs et mes feuilles en tentant de leur donner du volume. Un peu comme une vraie plante qu’on fait sécher pour un herbier, ce n’est jamais super plat.

Mes pages de l’herbier en papier

J’ai plié donc mon papier, je l’ai ondulé, tournicoté pour finalement n’obtenir que quatre pages en trois heures de travail !!! J’ai choisi de réaliser un coquelicot,

une pâquerette,

un trèfle (mais pas à quatre feuilles)

et un bouton d’or (pour savoir si t’aime le beurre !)

Mes quatre pages terminées, je n’avais aucune envie de les relier dans un album. Les reliefs que j’ai mis tant de temps à créer auraient été aplatis de suite. Mon herbier de départ s’est ainsi transformé en quatre petites cartes que je me suis promis d’encadrer pour les accrocher dans mon bureau à,la manière d’ un cabinet de curiosité. En souvenir d’un après midi hors du temps, pris seulement pour mes papiers et moi (ça fait un bien fou…)

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *