Mon savon liquide pour les mains

Publié par Caro le

Toujours à la recherche de nouvelles habitudes pour éliminer le plastique et les produits chimiques cracra de notre quotidien, je me suis attaquée cette fois au savon liquide pour les mains. Vous savez, celui qui traîne nonchalamment sur le bord du lavabo et que les enfants vident en un clin d’œil…(parce que tant que leurs mains ne dégoulinent pas de savon par tous ses interstices, ben, on continue d’appuyer sur le distributeur…)

Pourquoi du savon liquide ?

Vous allez me dire (et je suis d’accord avec vous) : mais pourquoi tu n’utilises pas un pain de savon solide ? C’est plus économique, ça ne dégouline pas…Certes, mais, pour tout vous dire, je ne trouve pas ça très pratique avec les monstres…euh pardon avec mes AAAdorables Mini-Z.

Entre leurs petites mains potelées, la plupart du temps, le savon finit par glisser et voler au pied du lavabo, sur le carrelage, Beurk. Du coup, Nano Z a essayé une nouvelle méthode : planter ses ongles dedans pour être sure qu’il ne s’échappe pas. Là encore : Beurk. Ensuite, elle se rince les mains à la vitesse de l’éclair et garde des copeaux de savon sous les ongles (jusqu’à ce que je m’en aperçoive…) Et je vous laisse imaginer à quoi ressemble le pain de savon : plus personne n’a vraiment envie de l’utiliser. On dirait qu’il a été croqué par un ours. (C’est peut-être le cas d’ailleurs)savon pour les mains zéro déchet

C’est pour ces multiples raisons, liées à notre équilibre familiale qu’il est nécessaire chez nous d’avoir un distributeur de savon liquide. Et zéro déchet, c’est encore mieux.

La recette testée

En fait, ce qui lave et qui est le plus simple possible, c’est le savon de Marseille. Pour qu’il soit liquide, il suffit de le diluer dans l’eau. Dans l’eau chaude, je précise, sinon, ça marche pas.

Alors, on peut acheter un pain de savon de Marseille et le râper soit même. Personnellement, j’en utilise maintenant dans plein de recettes de produits ménagers, alors j’ai acheté directement des paillettes de savon de Marseille. C’est vrai que, pour le coup, on est un peu moins zéro déchet, parce que les paillettes sont dans une boîte en carton. Mais on limite quand même pas mal les déchets : on n’a toujours pas de plastique à jeter et ma boite de paillettes dure assez longtemps…

Ensuite, je pourrai vous faire un laïus sur la qualité du savon de Marseille mais là, je crois que je dois encore poursuivre mes investigations. Parce que tous les savons de Marseille ne se valent pas, il faut en choisir un de qualité…Il parait qu’on peut aussi trouver des additifs cracra dans des savons qu’on appelle de Marseille : on marche sur la tête. J’ai trouvé un article intéressant ici, il nous éclairera surement sur la question.

Bref, ensuite, pour garder de jolies mains douces, on peut y ajouter une huile végétale. La plus neutre possible c’est de l’huile d’olive. Si on souhaite un autre parfum, l’huile d’amande douce c’est très bien aussi.

Pour nourrir la peau, j’ai ajouté aussi un peu de miel. Oui oui, ne vous inquiétez pas même avec un chouillas d’huile et de miel dans le savon liquide, les mains seront propres…et douces. Si ça c’est pas top top !

Voici donc mes proportions, J’ai mis :

  • 2 cuillères à soupe de copeaux de savon de Marseille.
  • 1 cuillère à soupe d’huile d’olive. (La prochaine fois, j’essaierai avec l’huile d’amande douce)
  • 1 cuillère à soupe de miel liquide.
  • et 250 mL d’eau chaude (presque bouillante) pour dissoudre les paillettes de savon.préparation zéro déchet savon liquide

Voilà, mélanger bien le tout, à feu tout doux et c’est fini ! C’est hyper simple et efficace. J’ai rempli mon petit distributeur et c’est parfait. Pas besoin d’en faire des litres à la fois. Cette quantité suffit pour une recharge. J’ai lu aussi que certaines recettes contenaient des huiles essentielles, pour parfumer, essentiellement. Moi, je n’en mets pas parce que ce savon liquide est principalement destiné aux enfants. Et les huiles essentielles et les enfants, ça ne fait pas bon ménage.

Alors, le seul inconvénient de cette recette, c’est qu’elle ne mousse pas. C’est un peu troublant au début mais on s’y habitue sans mal. Il faut que je creuse la question. Est ce que je peux ajouter un peu de mousse de sucre dedans pour mes prochains essais? A suivre donc…

Et chez vous ? il est comment votre savon pour les mains ? liquide, solide ? Avez vous une recette à conseiller ?

 

Catégories : Zéro déchet

Caro

Créatrice zéro déchet de nénuphars de lingettes lavables, pour avoir un cadeau original et écolo à offrir en toutes occasions.

2 commentaires

Catherine Besnier · 22 juin 2020 à 7 h 59 min

Bonjour.
Sur votre recette de lessive au lierre.
C est combien de grs Svp ? Quand je lis
Une fois je vois 250 grs
Après 150 grs
Après 200 grs de feuilles.
C est quoi le bon poids ?
Merci et bonne journée

Caro · 22 juin 2020 à 14 h 36 min

Bonjour, en ce moment, je pèse environ 200g. C’est vrai que j’ai fait plusieurs essais…250g ca fait vraiment beaucoup de feuilles. Avez vous essayé?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

venenatis dictum Lorem eget dolor Sed nec felis vulputate, amet,
logo ChezLesZ

Ne manquez plus un article

Entrez votre adresse email pour recevoir ma newsletter.

 

Merci !

Pin It on Pinterest